alfang-jappoo.org

Le site de la solidarité nord-sud

logoALFANGheader
logo-jappoo
Assistance d’urgence aux habitants de Keur Mbaye Maty au Sénégal par le renforcement de la lutte contre la pandémie du covid-19, et amélioration de leurs moyens d’existence.

La pandémie du coronavirus apparue en chine en décembre 2019 s’est propagée sur une centaine de pays dans le monde. Le Sénégal n’a pas été épargné par l’expansion du virus. D’ailleurs il est le quatrième pays le plus touché d’Afrique subsaharienne. Devant la menace d’une contamination d’une ampleur grandissante, l’État du Sénégal, mi-mars 2020, en vue d’enrayer la propagation de la pandémie, a pris d’importantes mesures, dont l’interdiction pour une durée de 30 jours de toutes les manifestations publiques, des rassemblements et de la circulation interurbaine sur l’ensemble du territoire national, la suspension des enseignements dans les établissements préscolaires, scolaires et universitaires, la suspension des formalités liées aux pèlerinages et aux lieux saints, et la suspension des vols. Ainsi que la fermeture des marchés hebdomadaires qui constituent les lieux d’échanges de produits de consommation.

Face à une augmentation inquiétante des cas et l’apparition de cas communautaires, l’état d’urgence et un couvre-feu de 20h à 6h du matin sur tout le territoire national ont été déclarés à compter du 24 mars 2020. Il est accompagné d’un fonds de riposte et de solidarité d’un montant de 1000 milliards de FCFA. Toutes ces mesures ont engendré un certain nombre de conséquences sociales et économiques sur les populations rurales, notamment ceux du village de Keur Mbaye Maty qui héberge le Centre de Formation Agricole Solidaire mis en place par Jappoo et Alfang, à savoir :

– Une situation financière précaire (problème d’écoulement des produits locaux) ;
– Des problèmes de ravitaillement en denrées alimentaires ;
– Des difficultés d’accès à l’information concernant le danger du virus ;
– Un accès limité aux produits de désinfection et d’hygiène ;

Le projet est une réponse d’urgence à la crise causée par le Covid19 dans le monde et plus particulièrement au Sénégal. Il consiste à mener des actions de sensibilisations, de renforcement des barrières contre la propagation de la pandémie, d’amélioration des conditions de vie des populations du village de Keur Mbaye Maty situé dans la commune rurale de Diossong. En effet, ce village abrite le Centre de Formation Agricole Solidaire (CFAS) mis en place par les associations Jappoo (France) et Alfang (Sénégal). C’est un village caractérisé par la précarité des populations qui le compose.
Les habitants vivent en dessous du seuil de pauvreté. Cette situation est aggravée par l’apparition du Covid19.


Le secteur avicole rural qui constitue la principale ressource a été touché de plein fouet par une épidémie de Newcastle aggravée par les effets de la pandémie de Covid19. La circulation des exploitants est fortement limitée et certains ne peuvent même plus se rendre sur les marchés hebdomadaires pour écouler leurs productions.
En 2018, la collectivité villageoise a offert gracieusement par l’entremise de la commune une parcelle de cinq hectares abritant la ferme d’application des pratiques agricoles innovantes du CFAS. Dans un souci de responsabilité sociétale, Jappoo/Alfang est dans une obligation morale d’apporter une réponse solidaire face à cette situation sociale dégradante.
C’est pourquoi les deux associations se sont engagées à accompagner cette population rurale à vaincre la pandémie et renforcer leur résilience par une amélioration de la sécurité alimentaire et de la nutrition par :

– Une distribution de kits de lavage des mains ;
– Une distribution de masques de protection et de gel hydro-alcoolique ;
– De kits de denrées alimentaires ;
– De coqs raceurs pour améliorer la production avicole.

La première étape, en urgence, va consister à acheter et distribuer à chaque famille du village un kit alimentaire composé de 2 sacs de riz, 20 litres d’huile, 10 kg de sucre et 1 carton de savon.

La deuxième étape aura pour but de relancer la production avicole dans le village. En effet, l’élevage de poules locales constitue la principale activité, pourvoyeuse en protéines animales et génératrice de revenus. Cependant les poules locales souffrent de deux contraintes majeures : il s’agit de la menace permanente de la maladie de Newcastle et de la variole aviaire ; mais aussi du faible potentiel génétique qui impacte sur la croissance et la fragilité des sujets.
Ainsi l’action consistera à organiser une campagne de vaccination de masse de toute la volaille du village et la donation d’un coq raceur par ménage. Les coqs seront de races “Bleu de Hollande” élevés dans le poulailler du Centre de Formation Agricole Solidaire mis en place par Jappoo et Alfang. Les coqs seront élevés par les élèves du centre et distribués aux villageois à l’âge de deux mois. Les élèves contribueront à l’amélioration de la sécurité alimentaire des communautés d’accueil.

Le projet est établi sur un budget de 4800 €, subventionné à 50 % et réparti de la façon suivante :

– Achat de 50 kits de lavage des mains (seaux avec robinets, savons, eau de javel) : 229,01 €
– Achat de 500 masques de protection : 381,68 €
– Achat 100 bouteilles de gel hydro-alcooliques : 229,01 €
– Achat de 31 kits alimentaires (riz, huile, sucre, savon) : 2366,28 €
– Achat de 100 coqs raceurs : 610,68 €
– Vaccination des 500 poules locales du village contre la maladie de Newcastle et la variole : 500 €
– Formation de l’équipe d’animation sur les techniques de lavage des mains et l’application des gestes barrière par un spécialiste médical, et distribution des kits et du matériels d’hygiène, organisation de séances d’informations et de sensibilisation sur la maladie : 500 €

Total : 4816,66 €